Notre méthodologie

Notre méthodologie

by Isabelle Gautier

Le bilan s’articule obligatoirement selon trois phases sous la conduite du prestataire. Le temps consacré à chaque phase est variable selon les actions conduites pour répondre au besoin de la personne.

PHASE PRELIMINAIRE

Cette phase a pour objet :

  • d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire et de confirmer l’engagement de ce dernier dans sa démarche,
  • de déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin,
  • de l’informer des méthodes et techniques mises en oeuvre, et de définir conjointement les modalités de déroulement du bilan.

PHASE D’INVESTIGATION

Celle-ci permet au bénéficiaire :

  • soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence,
  • soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives et de déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle.

PHASE DE CONCLUSION

Cette phase permet au bénéficiaire :

  • de prendre connaissance et de s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation,
  • de recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels et, le cas échéant, d’un projet de formation,
  • de prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan.

Cette phase se termine par la présentation au bénéficiaire des résultats détaillés et par la remise d’un document de synthèse.

Afin de respecter strictement les dispositions légales, deux points importants doivent être soulignés :

Obligation de confidentialité :

La personne bénéficiaire du bilan est seule destinataire des résultats détaillés et du document de synthèse. Ceux-ci ne peuvent être communiqués à des tiers qu’avec son accord formel.

Obligation de destruction :

Les documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences sont aussitôt détruits par le responsable de la mission, sauf demande écrite du bénéficiaire, et ce, seulement dans la mesure où la conservation des éléments est nécessaire pour un suivi de situation. Ils devront toutefois être détruits dans un délai d’une année.

Dernière mise à jour :