Bilan de compétences

Pour vous accompagner dans une nouvelle étape professionnelle

Bilan de compétences

Pour vous accompagner dans une nouvelle étape professionnelle

by Isabelle Gautier

Nous vous accompagnons, en toute confidentialité, dans la concrétisation d’un projet professionnel réaliste qui vous ressemble.

Objectifs pédagogiques

Le bilan de compétences est l’analyse et l’évaluation des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et des motivations d’une personne. Il aboutit à la définition d’un projet professionnel réaliste et adapté au marché de l’emploi et, le cas échéant, à la définition d’un projet de formation continue ou complémentaire.

Les motivations pour faire un bilan de compétences sont multiples : réorientation professionnelle, réalisation d’une formation pour l’obtention d’un diplôme, évolution en interne ou en externe, réalisation d’une validation des acquis de l’expérience… Il permet d’utiliser ses atouts comme un instrument de négociation pour un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

Public concerné

Toute personne active, notamment :

  • les salariés du secteur privé,
  • les demandeurs d’emploi : la demande doit être faite auprès de Pôle Emploi, de l’APEC ou de Cap Emploi,
  • les salariés du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires, etc.) selon les textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés.

Prérequis administratifs et réglementaires

  • Le bilan de compétences est éligible au compte personnel de formation (CPF) avec le code 202.
  • Lorsque le salarié mobilise son compte personnel de formation pour un bilan réalisé hors temps de travail, l’employeur n’a pas à être informé.
  • Lorsque le salarié mobilise son compte personnel de formation pour un bilan en tout ou partie, pendant le temps de travail, il doit demander l’accord préalable de l’employeur selon les règles propres au compte personnel de formation.

Dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise (salariés) ou d’un congé de reclassement :

  • Le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement du salarié.
  • Il fait l’objet d’une convention tripartite signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire de bilan. La convention précise : les objectifs, le contenu, les moyens, la durée et la période de réalisation, les modalités de réalisation, les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse, ainsi que le prix et les modalités de règlement du bilan.
  • Le salarié dispose d’un délai de 10 jours pour faire connaître son acceptation en restituant la convention qu’il aura signée.

L’absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus. Ce refus ne constitue ni une faute, ni un motif de licenciement.

Lorsque le bilan est réalisé sur le temps de travail, il est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail. Le coût du bilan est à la charge de l’employeur, sauf dans les cas où le CPF est mobilisé.

Un bilan de compétences peut être préconisé à l’occasion d’un conseil en évolution professionnelle (CEP). Les attentes sont définies conjointement par le bénéficiaire et son conseiller CEP, en lien avec le prestataire externe.

Un demandeur d’emploi peut également bénéficier d’un financement complémentaire de Pôle emploi pour son projet de formation, directement depuis « Mon Compte Formation », si ses droits formation sont insuffisants.

Le document de synthèse peut être communiqué à la demande du bénéficiaire, à son conseiller CEP, dans la mesure où :

  • le CEP est délivré dans un espace neutre, hors de l’entreprise ;
  • le conseiller CEP est soumis à l’obligation de discrétion professionnelle (les informations personnelles qui lui sont confiées dans l’exercice de ses fonctions ne peuvent être divulguées) ;
  • le bilan de compétences est étroitement lié au travail réalisé par le bénéficiaire et son conseiller CEP sur son projet d’évolution professionnelle.

Durée, modalités d’organisation et délai d’accès

La durée du bilan de compétences varie selon le besoin de la personne et se répartit généralement sur plusieurs semaines.

Le bilan s’articule obligatoirement selon trois phases sous la conduite du prestataire. Le temps consacré à chaque phase est variable selon les actions conduites pour répondre au besoin de la personne.

Il comprend des séances individuelles d’entretien en face-à-face, une passation de tests ainsi qu’un temps de travail personnel. Les séances sont espacées de une à deux semaines pour permettre au bénéficiaire d’élaborer ses réflexions et ses recherches personnelles liées à son projet.

– Délai d’accès : dates à déterminer (sur demande)
– Tarif : sur demande
– Durée : 24 heures réparties sur environ 2 à 3 mois, à raison d’un rendez-vous par semaine de 1h30 à 2h, dont :
  • 14 heures d’entretien en face-à-face (ou à distance si nécessaire)
  • 2 heures de tests et questionnaires
  • 8 heures de travail personnel (recherche documentaire, recherche terrain, enquête métier…)
  • 1 rendez-vous de suivi 6 mois après la remise de synthèse pour faire le point sur l’évolution du projet.

Accessibilité

Pour l’accessibilité aux personnes en situation de handicap : nous contacter.

Moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement

Notre équipe pédagogique est constituée de professionnels de l’accompagnement issus du terrain et ayant l’expérience de l’entreprise, des associations, des phases de changement individuel ou collectif, de repositionnement ou changements professionnels. Leur parcours est complété par de solides formations en psychologie et coaching.

Nous utilisons les outils et techniques suivants :

  • Des entretiens individuels personnalisés,
  • Des questionnaires et des tests de valeurs et de personnalité (tests psychologiques et psychométriques),
  • Des ressources documentaires (sites internet spécialisés, fiches métiers, formations, descriptifs des offres d’emploi…) et un réseau
    de professionnels afin de faciliter les démarches personnelles d’investigation (enquête métier, interview de personnes en poste…) ;

et les moyens matériels suivants :

  • Bureaux individuels pour les entretiens en face-à-face, équipés d’un téléphone, d’une photocopieuse, d’un ordinateur avec accès internet et d’une imprimante,
  • Paper-board,
  • Livret de travail et portefeuille de compétences.

Suivi et évaluation

Le suivi est effectué tout au long du bilan à l’aide d’une feuille de présence émargée par le bénéficiaire et le consultant chargé du bilan de compétences. Le consultant chargé du bilan de compétences ne donne pas de conseil, il met en place un processus dans lequel le bénéficiaire est amené progressivement à repérer ses compétences, à effectuer des choix et à élaborer son projet.

Entre chaque séance, un travail de réflexion est mené donnant lieu à des prises de décisions de la part du bénéficiaire. Chaque entretien se termine par la définition d’actions concrètes qu’il doit mettre en œuvre à l’aide d’un livret de travail, et qui donneront lieu à débriefing lors de la séance suivante. Ainsi, le consultant chargé du bilan sera en mesure de déterminer si le bénéficiaire a acquis les connaissances ou les gestes professionnels visés.

Lors de la dernière séance, un rendez-vous de suivi à six mois est prévu afin de faire le point sur l’évolution du projet.

 

Données 2019
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dernière mise à jour :